DR Healthcare
Migracalm
  » GLOSSAIRE  
GLOSSAIRE DE TERMES FRÉQUEMMENT EMPLOYÉS


Acides aminés neurotoxiques : l'acide aspartique et la phénylalanine, sans les autres aminoacides de la protéine, sont neurotoxiques : ils détériorent les neurones du cerveau.

Analgésique : médicament qui soulage ou supprime la douleur quelle qu'en soit la cause, sans dénaturer d'autres sensations.

Antibiotiques : substance antimicrobienne, produite par des microorganismes ou d'origine synthétique, utilisée dans le traitement des maladies infectieuses.

Antiagrégant plaquettaire : médicament qui évite l'adhésion plaquettaire, utilisé dans la prophylaxie ou dans la thérapie antithrombotique.

Artère temporale superficielle : Artère double passant sur le côté de la tête, qui peut être facilement palpée devant l'oreille. On l'utilise souvent pour prendre le pouls. Elle traverse l'apophyse zygomatique de l'os temporal puis, environ 5 cm au-dessus de celle-ci, se divise en deux branches, frontale et pariétale.

Aspirine : médicament appartenant au groupe des salicylates. L'aspirine est utilisée pour soulager la douleur et faire baisser la fièvre.

Béta-bloquants : ils sont utilisés pour le traitement de l'hypertension, de l'angine de poitrine et de certaines arythmies cardiaques. Ils ont un effet bloquant sur le système nerveux sympathique (système qui innerve les muscles à fibres lisses et le cœur, étroitement lié aux sécrétions et aux mouvements vasculaires) en réduisant la force et la fréquence de la contraction.

Céphalée chronique permanente : douleur quotidienne ou quasi-quotidienne, pouvant être semblable à la migraine et se manifester comme une céphalée de tension ou comme une céphalée distincte des précédentes mais persistante.

Céphalée de rebond ou médicamenteuse : persistance de la céphalée en conséquence d'un abus d'analgésiques.

Céphalée de tension : maux de tête d'origine musculaire, suite à un redressement de la colonne, qui perd sa courbure normale en raison du rétrécissement ou du spasme des muscles.

Douleur pulsatile : douleur qui se produit de façon intermittente sous forme de pulsations ou de battements rythmiques.

Ergotiques : dérivés alcaloïdes de l’ergot de seigle.

Médicament : composé chimique utilisé en thérapeutique. C'est l'agent ou la substance chimique, simple ou composé(e), qui est administré(e) à des fins thérapeutiques.

Phase d'aura : phase dans laquelle a lieu la sensation ou le phénomène particulier qui précède la crise de migraine. Elle peut être d'ordre moteur, sensoriel, vasomoteur, sécréteur ou psychique.

Phase de céphalée : c'est la phase au cours de laquelle surviennent les maux de tête. L'apparition simultanée d'autres symptômes, tels que nausées et vomissements, photophobie et phonophobie, est assez fréquente lors de cette phase.

Phase de résolution : étape au cours de laquelle les symptômes se dissipent peu à peu, avant de disparaître complètement.

Phase prodromique : phase qui précède les phases d'aura et de céphalée.

Pathologie neurovasculaire : altération simultanée du système nerveux et vasculaire.

Physiopathologie : partie de la pathologie qui étudie les troubles fonctionnels indépendamment des éventuelles lésions anatomiques.

Flunarizine : inhibiteur calcique, employé dans le traitement du vertige et qui peut produire du parkinsonisme.

Phonophobie : intolérance anormale aux sons ou aux bruits.

Photophobie : intolérance anormale à la lumière.

Fonction oxydative mitochondriale : la fonction principale de la mitochondrie est de mener à bien la dernière phase du métabolisme aérobie : la phosphorylation oxydative. Au cours de celle-ci, le bienfait ATP est atteint grâce au passage des protons à travers la membrane de la mitochondrie par une protéine transmembranaire à fonction ATP-asique.

Hélicobacter pylori : bactérie du genre hélicobacter, à l'origine de plusieurs troubles gastro-duodénaux (ulcère, gastrite...)

Hyperexcitabilité corticale : accroissement de l'activité nerveuse au niveau de l'écorce cérébrale.

Ictus : déficience neurologique localisée aigüe.

Infarctus migraineux : persistance partielle ou complète de l'un des symptômes de l'aura migraineuse après une semaine. On emploie également l'expression infarctus migraineux si la présence d'un infarctus est confirmée dans le cerveau, même si les symptômes ne persistent pas.

Magnésium intracellulaire : nutriment essentiel à la vie. Il active toutes les réactions dans lesquelles l'ATP est impliqué. L'excès ou le manque de magnésium intracellulaire peut donner lieu à certaines pathologies.

Médication préventive : prophylaxie.

Migraine : maux de tête réguliers, souvent localisés au niveau des tempes et d'un seul côté au début, qui peuvent être accompagnés de nausées, de vomissements, de constipation ou de diarrhée et de photophobie.

Migracalm® : produit de santé qui exerce une pression continue et contrôlée sur les artères temporales superficielles, au niveau des tempes, en soulageant la douleur de migraine.

Neurologue : expert dans le domaine du système nerveux et des maladies qui lui sont associées.

Osmophobie : intolérance anormale aux odeurs et aux parfums.

Pathogenèse : origine et développement des maladies.

Prophylaxie : ensemble de moyens qui servent à protéger l'individu ou la société des maladies. Traitement préventif.

Riboflavine : ou vitamine B2, précurseur de certains coenzymes qui interviennent dans les réactions d'oxydo-réduction lors de la transformation des protéines et des glucides en acides aminés et en acides gras.

Triptans : groupe de médicaments à l'action analgésique qui interrompent les crises de migraine.

Valproate de sodium : appartient au groupe des médicaments antispasmodiques. Ils sont utilisés seuls ou en combinaison avec d'autres médicaments pour contrôler certaines convulsions dans le traitement de l'épilepsie.

Vasodilatation : dilatation des vaisseaux sanguins, résultant soit de l'augmentation de la pression intravasculaire (vasodilatation passive) soit de la réduction de la tension vasomotrice, fruit d'une détente des muscles vasculaires.
.
Facebook Migracalm
Blog
Partagez ce web
Bookmark and Share

MIGRACALM® soulage la douleur de migraine en exerçant une pression sur les artères temporales superficielles.
| Plan du site | Avis juridique |  Générique du site |  Webmaster |
© DR Healthcare España, S.L.
Tous droits réservés.